Radio // 12. La brève

radio01

La brève est l’art de la radio. C’est une information courte qui, dans un journal, donne du rythme entre les sujets développés. Elle permet de poser sa voix. Elle introduit des respirations puisque derrière une brève vous marquez un petit temps pour reprendre votre souffle, avant d’attaquer la brève suivante ou le sujet suivant. Là aussi, il faut s’entraîner. Pour écrire une bonne brève, il faut parfois s’y reprendre à plusieurs fois.

Définition d’une brève

Une brève est une information qui n’est pas développée sous la forme d’un sujet, comme un papier ou un son. Elle peut être utilisée dans un flash ou dans un journal complet.

Durée d’une brève

Comme son nom l’indique, une brève tient en quelques lignes. Trois ou quatre phrases permettent en général d’écrire une brève. En temps, cela représente entre une dizaine et une vingtaine de secondes. Si une brève est trop longue, cela signifie que vous n’avez pas été à l’essentiel et que votre information est diluée.

Structure d’une brève

Une brève est structurée en deux parties :

  •  1ère partie : La phrase d’accroche qui contient l’information d’actualité.

Pour déterminer qu’elle est l’info d’actualité, il existe une technique toute simple. Il faut se poser la question suivante : « quelle est la nouvelle information ? » La réponse à cette question doit tenir en une phrase. Il faut rédiger cette phrase de façon accrocheuse, pour fixer l’attention de l’auditeur.

  •  2ème partie : Les informations complémentaires.

Il s’agit au minimum d’une phrase, mais le plus souvent de deux ou trois phrases qui apportent les quelques éléments indispensables à la compréhension de l’information. Il existe un truc élémentaire pour être sûr que vous n’avez rien oublié : les 5 W qui sont Who When Where What Why, soit en français Qui Quand Où Quoi et Pourquoi ? Pensez à vérifier que votre brève réponde bien à ces cinq questions.

Exercice : prenez une brève écrite par un de vos collègues et réécrivez-la en barrant tous les mots qui vous paraissent inutiles. Passez-la à un autre journaliste et demandez-lui de la réécrire. Lui aussi va la raccourcir. C’est ce qui se passe lors de la préparation du soir. Le journaliste de permanence écrit des brèves à partir des dépêches ou des reportages. Le lendemain matin, le présentateur les regarde d’un oeil neuf et les réécrit encore plus courtes et quasiment dans une forme parfaite. La radio est un travail d’équipe.

Website by La Confiserie

Licence Creative Commons