Radio // 08. Les techniques d’interview

Tv10

Que ce soit en direct en studio ou dehors en reportage, l’interview se pratique tous les jours à la radio. C’est sa richesse de donner la parole à un maximum de gens. Parce qu’ils ont quelque chose à dire, parce qu’ils apportent une information, réagissent en tant que politiques, chefs d’entreprise, artistes, personnes ordinaires… à un événement. La radio ne se fait pas dans une bulle, elle est en contact avec ses auditeurs. Mais comment bien interviewer ? Voici quelques règles.

Avant l’interview

Première démarche : se documenter, connaître son sujet, le profil de la personne en face.

Préparez vos questions : aidez-vous de notes pour les poser dans un ordre logique.

Présentez-vous : que ce soit au téléphone pour prendre rendez-vous ou quand vous arrivez pour l’entretien. Dites qui vous êtes, pour qui vous travaillez, ce que vous allez faire de l’entretien (diffuser des extraits, une grande partie, l’intégrale…).

Mettez à l’aise votre invité en lui disant l’angle que vous avez choisi, les thèmes que vous allez aborder.

Pendant l’interview

Posez des questions ouvertes : commencez vos questions par pourquoi ou par pensez-vous que… plutôt que par est-ce que… ? De façon à éviter que votre interlocuteur réponde par oui ou par non.

Posez une seule question à la fois : si vous en posez plusieurs, votre interlocuteur répondra à la dernière, et il aura oublié les autres… et vous aussi.

Posez des questions, n’affirmez pas votre position : vous n’êtes pas là pour prendre parti, faire un discours, un commentaire. Votre but, c’est d’avoir de bonnes réponses. Et pour cela, vous avez réfléchi à des questions les plus pertinentes possibles.

Ecoutez les réponses : il y a toujours des éclairages, des explications à demander.

Sachez couper et interrompre poliment : c’est souvent le propre des hommes politiques de faire de grandes digressions pour ne pas répondre. Ramenez-les dans le chemin que vous vous êtes fixé : l’objet de votre entretien.

Sachez aider votre interlocuteur : il y a des gens peu bavards ou intimidés par le micro ; mettez-les à l’aise, reformulez vos questions.

Si votre interlocuteur ne répond pas à la question ou s’il vous répond par une question, c’est que la question est gênante ou délicate. N’hésitez pas à reposer calmement votre question. C’est vous le maître de l’interview.

Trucs du métier

Montrez que vous êtes intéressé : regardez votre invité dans les yeux, hochez la tête, approuvez…

Refusez les réponses lues : parfois des gens arrivent avec des réponses écrites, dites-leur que c’est très mauvais, ils n’ont pas l’air naturels à l’antenne, ils vont se perdre dans leur texte alors qu’ils ont tout dans la tête et qu’ils seront bien meilleurs à l’oral.

Pensez au montage pendant l’interview : une bonne interview est une interview dont on peut extraire de bons sons.

Avant de prendre congé, vérifiez votre enregistrement : réécoutez la fin de l’interview pour voir si vous avez une qualité de son diffusable.

Website by La Confiserie

Licence Creative Commons